- zhao yan -

Publié le par nico-wong

Le collaborateur du New York Times vient d’être condamné à trois ans de prison pour « fraude », une inculpation sortie de nulle part dans une affaire plus politique que judiciaire.

Zhao Yan (赵岩) avait été arrêté le 17 septembre 2004, soit dix jours après que le NYT ait révélé que Jiang Zemin allait quitter ses fonctions à la tête de l’armée. Il a été inculpé un mois plus tard de "divulgation de secrets d’Etat", ce qui est passible, au pire, de la peine de mort et, au mieux, d’une dizaine d’années de prison.

En juin 2005, Zhao Yan a également été inculpé de "fraude", ce qui permettait aux autorités de le maintenir en détention pour 7 mois supplémentaires afin d'enquêter. En mars 2006, alors que Hu Jintao s’apprêtait à se rendre aux Etats-Unis, la justice a annoncé que toutes les charges allaient être levées et que Zhao Yan allait être libéré. Mais il n’en a rien été. Son procès a été reporté deux fois et s’est finalement tenu, à huit clos, le 16 juin dernier.

Le verdict a été rendu aujourd’hui et par manque de preuve, les juges ont décidé d’abandonner les charges de "divulgation de secrets d’Etat" et ont condamné Zhao Yan à trois ans d’emprisonnement pour "fraude". Il aurait escroqué une somme 20 000 yuans à un paysan du Jilin en 2001, avant qu’il ne commence à travailler pour le NYT. À ce moment-là, le journaliste travaillait pour diverses publications chinoises et écrivait avant tout des articles sur la corruption et les abus de pouvoir dans les campagnes.

La peine inclut les deux ans qu’il a déjà passé en prison (ce qui expliquerait cette condamnation pour une inculpation relativement mineure), il va par ailleurs devoir payer une amende de 2 000 yuans et rembourser les 20 000 qu’il aurait acquis de manière malhonnête.

Voici comment la justice chinoise, sans s'attirer la foudre des Etats-Unis et sans perdre la face, reconnaît l’innocence d’une personne qui a passé près de deux ans derrière les barreaux.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article