- HK : Pékin promet le suffrage universel en 2017 -

Publié le par nico-wong

Le Comité permanent de l'Assemblée nationale populaire a exclu une démocratisation totale lors des prochaines élections pour désigner le chef de l'éxecutif hongkongais en 2012, indiquant seulement que des "révisions appropriées" pourraient alors être faites sur la méthode de sélection. Mais elle a décidé d'envisager l'instauration du suffrage universel à Hong Kong en 2017, c'est donc la première fois que la Chine donne une date aussi précise pour l'instauration d'une démocratie dans l'ex-colonie britannique.

"Aujourd'hui, la population de Hong Kong est entrée dans une nouvelle étape importante, une date-cible pour le suffrage universel a maintenant été définie", a déclaré Donald Tsang aux journalistes. "Nous devons chérir cette opportunité obtenue de haute lutte."

Le camp pro-démocratie, à l'instar du député Ronnie Tong,  s'est toutefois déclaré "profondément déçu". En effet, la majorité des citoyens hongkongais souhaitait élire son dirigeant au suffrage universel dès 2012. Cette année-là, le chef de l'éxecutif sera donc de nouveau nommé par Pékin. Et il faudra attendre 2017 pour que celui-ci soit élu démocratiquement, et 2020 pour que l'ensemble du corps législatif soit désigné par la voie des urnes. À moins que Pékin ne tienne pas ses promesses...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article