- recrudescence de la censure sur Internet -

Publié le par nico-wong

Le 28 juin dernier, le directeur du Bureau de l'information du Conseil d'Etat, Cai Wu (蔡武), déclarait : "Avec de plus en plus d'informations illégales et malsaines qui se répandent sur les blogs et les moteurs de recherches, nous prendrons des mesures effectives pour mettre les [forums de discussions] BBS, blogs et moteurs de recherche sous contrôle". Dans le même temps, le ministre de l'Industrie de l'information, Wang Xudong (王旭东), disait : "Nous accélérerons le développement de technologie pour sauvegarder la gestion du réseau et pour faire plus de recherche sur la sécurité sur Internet, [des sujets] déclenchés par les nouvelles technologies des blogs et des moteurs de recherche".

Voilà des hommes politiques qui tiennent leurs promesses. En effet, quelques jours plus tard, les responsables des sites Kaidi (凯迪网络) et Tianya (天涯社区) étaient rappelés à l’ordre pour que des modifications soient apportées à leurs forums de discussion. Le nombre de sujets de discussion en rapport avec la politique et de réponses à ces derniers a ainsi été limité. Les liens vers ces parties du site ont également été déplacés vers des emplacements qui attirent beaucoup moins l'attention des visiteurs.

Plus récemment, c’est le site Century China (世纪中国), qui ne respecterait pas la législation concernant les sites d’informations, ainsi que les forums de Life Week (三联生活周刊) et de Dijin-democracy (递进民主) qui ont été fermés. Extraits du communiqué de presse du bureau Internet et Libertés de Reporters sans frontières :

« Le 25 juillet 2006, les visiteurs de Century China ont découvert un message des administrateurs du site expliquant que : "après avoir reçu une note émanant des autorités compétentes, le site Century China (www.cc.org.cn) ainsi que son forum de discussion (www.ccforum.org.cn) seront fermés à partir d’aujourd’hui". L’ordre avait été donné le 24 juillet par l’Administration des communications de Pékin. Peu avant sa fermeture effective, des centaines de visiteurs ont eu le temps d’exprimer leur colère pour certains, et leur tristesse pour d’autres, sur le forum du site. »

« Century China avait été fondé le 20 juillet 2000 par la l’Université chinoise de Hong Kong et le Beijing Zhongqing Future Community Culture Development Research Institute. Le site se voulait avant tout "libre, indépendant, démocratique, tolérant et rationnel". De nombreux intellectuels et dissidents, dont le lauréat du prix du défenseur de la liberté de la presse Reporters sans frontières - Fondation de France 2004 - Liu Xiaobo -, y publiaient des articles sur des sujets d’actualité allant du sport à la politique. Les discussions y étaient très animées, faisant de ce site un véritable espace de débat démocratique. »

« D’autre part, le forum du site de Life Week, un magazine culturel pékinois, a également été fermé sans que les responsables ne fournissent d’explications. Selon un de ses visiteurs interviewé par Radio Free Asia, ce forum abordait sans complexes certains sujets politiques sensibles tels que la corruption. Des visiteurs y publiaient également des informations provenant de médias étrangers, du service chinois de la Deutsche Welle notamment. Il est fort probable que les autorités aient ordonné sa fermeture. »

En réalité, beaucoup s’attendaient à ce que Century China soit censuré et on se demandait même comment ce site avait pu fonctionner pendant aussi longtemps. Dans une déclaration publié sur Boxun, son rédacteur en chef dit qu’il ne savait pas quand son site allait être fermé mais qu’il n’allait certainement pas déguisé une « exécution » en « suicide ».

Quant au forum « Salon à thèmes » (主题沙龙) du site Dijin-democracy, il a également été fermé sans aucune explication. En essayant d’y accéder, on tombe sur un message disant que : « Le service du [forum] Salon à thèmes est suspendu en raison d’une erreur technique ». Pourtant, son webmaster Wang Lixiong (王力雄) explique dans un interview accordé à Radio Free Asia que ce forum nécessitait un mot de passe pour y entrer et qu’il était donc privé. Il révèle que le site entier avait été fermé mais qu’à sa demande, il avait pu rouvrir puisque il était parfaitement légal.

Parallèlement, combien de blogs et de sites moins connus ont été fermés ? Personne ne le sait. La Chine censure les informations sur Internet, c'est bien connu, et ce n'est pas prêt de s'arrêter.

Sources :
Agence Chine Nouvelle - La Chine renforcera sa surveillance sur les blogs et les moteurs de recherche (fr)
Radio Free Asia - Le fameux portail Internet Kaidi subit des modifications (zh)
Boxun - Fermeture de Century China et du forum de Life Week (zh)
Boxun - L’éditeur en chef de Century China : Adieux aux lecteurs et aux habitués du forum (zh)

Reporters sans frontières - Le site Century China et un forum de discussion fermés lors d’une nouvelle vague de censure (fr)
Radio Free Asia - Le rappel à l’ordre des sites intellectuels attire l’attention de la communication internationale (zh)

Commenter cet article