Un prix Nobel pour Liu Xiaobo ?

Publié le par nico-wong

liuxiaobo.jpg Comme à chaque fois qu'un dissident chinois est pressenti pour un prix Nobel, Pékin a mis en garde le comité de la prestigieuse institution norvégienne. Il s'agit cette année de Liu Xiaobo (刘晓波) qui a bénéficié, ces derniers jours, d'une campagne de soutien internationale pour qu'il se voit attribuer le prix Nobel de la paix.

C'est tout d'abord l'ancien président tchèque Vaclav Havel qui, dans un éditorial paru dans le New York Times, a apporté son soutien au dissident condamné en décembre 2009 à 11 ans de prison. Son crime : avoir participé à la rédaction de la Charte 08, un manifeste appelant à la démocratisation du régime politique chinois.

Dans la foulée, le philosophe Xu Youyu (徐友渔) a lancé sur le web une pétition demandant à ce que Liu Xiaobo succède à Barack Obama. Le texte, traduit en français par Rue 89, se termine ainsi :

"Si l'on accorde le Prix Nobel de la Paix à Liu Xiaobo, dans toute la Chine, dans le monde entier, ceux qui luttent pour le respect des droits de l'homme trouveront l'espoir et une force d'inspiration dans la résistance raisonnable et non-violente, et le monde entier, l'humanité entière, enterrant le despotisme, enterreront du même coup la violence."

Les officiels chinois ne sont évidemment pas du même avis. Le ministère des affaires étrangères a mis garde le comité Nobel en l'avertissant que l'attribution du prix Nobel à Liu Xiaobo ne serait pas sans conséquences sur les relations sino-norvégiennes. Un chantage auquel nous ont habitué les diplomates chinois, ils avaient employé la même stratégie quand l'activiste Hu Jia (胡佳), derrière  les barreaux depuis 2007, avait été préssenti pour le prix Nobel de la paix il y a deux ans.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article