- my little airport -

Publié le par nico-wong

my little airportUn son décalé avec des paroles engagées, voici l'essence de "My little airport", un groupe indépendant qui s'est fait un nom avec "Donald Tsang, please die". Ce morceau, qui avait fait un carton sur Youtube, a été composé suite à la polémique créé par le chef de l'exécutif hongkongais qui avait déclaré qu'au vue de la croissance économique chinoise ces deux dernières décennies, il était inutile d'en faire des tonnes sur les événements de la place Tiananmen en juin 89.

Mais avant ce buzz, le groupe avait déjà plusieurs années de carrière sur la scène underground. Avec sa sonorité originale et ses paroles en cantonglish chantées sur un ton qui feint la naïveté, le message véhiculé par "My little airport" parle à bon nombre de jeunes Hongkongais. Et leur dernier album, "Poetics, something between Montparnasse and Hong Kong", a dû être spécialement concocté au fan français que je suis. La plupart de leurs chansons sont disponibles sur Youtube, la dernière en date s'intutile "Adieu, Hong Kong" et revient sur les élections du 16 mai, qui se sont soldées sur une abstention record alors que plusieurs partis pandémocrates voulaient en faire un référendum sur la démocratie à Hong Kong. Mais outre les thèmes politiques, le groupe aborde d'autres sujets de société. Le morceau ci-dessous, par exemple, s'appelle "A certain romance in Kowloon Tong", un quartier connu pour ses love hotels.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article