- Hong Kong : abstenstion record -

Publié le par nico-wong

Les pandémocrates ont remporté les élections partielles de dimanche, mais n'ont pas gagné leur pari. Les cinq députés qui avaient démissionné pour protester contre la lenteur des réformes démocratiques ont été largement réélus. Le but de leur initiative était de faire de ce scrutin un référendum de facto sur la démocratie. Mais seuls 579 000 votants sur 3,4 millions d'électeurs se sont rendus aux urnes, soit un taux d'abstention de 83%, ce qui est un nouveau record dans l'ex-colonie britannique. Les partis pandémocrates espéraient un taux de participation de 25%, mais se disent tout de même satisfaits de cette faible mobilisation. Il est vrai que les partis pro-Pékin avaient décidé de boycotter ces élections et que le gouvernement n'avait pas fait grand chose pour motiver les électeurs. Et maintenant que cette échéance est passée, les autorités  misent tout sur leur projet de réforme initial : le chef de l'exécutif serait élu par un collège de 1200 personnes (contre 800 actuellement), et la législature serait élargie de 10 sièges (60 actuellement) sans pour autant bousculer la proportion de députés élus au suffrage universel (50%). Et le gouvernement passe à l'offensive avec une série de clips pour rallier la population à ses réformes plutôt timides. En matière de réformes politiques, Pékin a  donc bien l'intention de continuer à mener la danse.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article