- coincé entre deux pays -

Publié le par nico-wong

Aéroport de Narita à Tokyo, dans le terminal d'arrivée, un homme campe depuis plus d'un mois dans la zone de transit. Son nom est Feng Zhenghu (冯正虎), économiste et militant des droits de l'homme. Il a décidé de s'installer dans l'aéoport après avoir tenté de retourner au pays pour la huitième fois. Quatre fois, il s'est fait refoulé et renvoyé au Japon par les services d'immigration chinois à Shanghaï. Les quatre autres fois, ce sont les compagnie japonaises qui l'ont empêché d'embarquer.

Il refuse l'asile politique que lui offre le Japon et dit vouloir rentrer chez lui, tout simplement. En attendant, il dort dans le hall d'attente. et se lave dans les toilettes de l'aéroport Et comme il n'y aucun restaurant dans la zone où il s'est installé, il mange ce que lui offrent des passagers, des hôtesses de l'air, des journalistes ou d'autres militants venus lui rendre visite. Il n'a de toute façon plus d'argent puisque les billets ne lui ont pas été remboursés à chaque fois qu'il s'est fait refoulé à la frontière.  Depuis l'aéroport, Feng Zhenghu tient un blog et met régulièrement à jour son fil Twitter pour tenir la blogosphère informée de sa situation. Et il semble être très déterminé à faire plier les autorités chinoises pour qu'il puisse enfin retrouver sa patrie.

Commenter cet article