Arrêtée pour avoir aspergé du champagne...

Publié le par nico-wong

 

 

La police hongkongaise est devenue "un outil politique". C'est en ces termes qu'un officier a commenté, sous couvert d'anonymat dans le South China Morning Post, l'arrestation le 10 octobre d'Ip Ho-yee (叶浩意). Ce jour-là, la jeune femme de 22 ans s'était rendue devant le Bureau de liaison du gouvernement central à Hong Kong pour célébrer l'attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo (刘晓波). En ouvrant une bouteille de champagne pour marquer le coup, elle a aspergé l'un des gardes de sécurité en poste derrière le grillage. Celui-ci n'a pas très apprécié puisqu'il a porté plainte auprès de la police qui s'est empressée de placer la militante en détention. Ip a été libérée peu de temps après sous caution, mais de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer cette arrestation qui traduirait, selon elles, l'ingérence de Pékin dans la vie politique locale et la soumission des autorités hongkongaises au pouvoir central. 

Voir aussi : CNN - Celebrating Nobel, woman arrested for splashing champagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article