- nouvelles du net -

Publié le par nico-wong

Une bonne et une mauvaise nouvelle pour internautes chinois (et les bloggers français de Chine)... Je commence par la bonne ? OK, c'est parti.

- Wikipédia est de retour -

Des bloggers (dont notamment Isamu) ont rapporté, le 10 octobre, qu'ils pouvaient se connecter au site de Wikipédia, bloqué en Chine depuis près d'un an, sans avoir à passer par des serveurs proxy. Ce déblocage, toutefois, semble être partiel et pas très homogène sur l'ensemble du territoire chinois. En effet, certains peuvent accéder librement au site alors que pour d'autres, des articles au contenu politiquement sensible restent bloqués par le Great Firewall. Dans quelques villes, la connexion à la version chinoise de cette encyclopédie libre est toujours impossible sans proxy alors que sa version anglaise, ou française, semble être accessible sans aucune manipulation technique. Plus bizzare encore, dans certains quartiers de Shenzen, la version en chinois simplifié du site est bloquée tandis que celle en chinois traditionnel ne l'est pas.

Quoiqu'il en soit, on ne peut que se féliciter de ce déblocage, même si ce n'est que partiel. Saluons également la prise de position, il y a quelques semaines, de Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, qui a affirmé qu'il ne suivrait pas l'exemple de Google en s'autocensurant. Toutefois, une certaine prudence s'impose car Wikipédia avait déjà été bloqué et débloqué à deux reprises auparavant. Éspérons donc que, cette fois-ci, ce sera définitif.

South China Morning Post, via AsiaMedia - Wikipedia chief says no to censorship
Wikinews - 網路長城封鎖近一年 中國再度解封維基
Radio Free Asia - 维基百科被大陆当局封锁近一年后解封

- Logiciels espions estampillés China Telecom -

Mauvaise nouvelle maintenant, de nombreux internautes se sont récemment plaints de leur connexion Internet fournie par China Telecom (je pense par exemple à Camille, et apparemment c'est loin d'être la seule). Je n'ai pas tous les détails, mais il semblerait que l'un des plus grands ISP du pays soit en train d'utiliser un nouveau logiciel de dial-up pour permettre à ses clients de se connecter à Internet. Le logiciel en question s'appelle ChinaNetServer (星空极速) et il s'agirait d'un adware et d'un spyware que les techniciens vont installer sur les ordinateurs de leurs clients.

Personnellement, je ne suis pas chez China Telecom, alors j'ai pas vraiment moyen de vérifier, mais on dit qu'une fois ce logiciel en place, les utilisateurs sont confrontés à divers problèmes. Le nombre de spams aurait ainsi augmenté et on ne pourrait plus partager sa connection à la maison. Le moindre des mals puisqu'on soupçonne ChinaNetServer de collecter à son insu des informations sur l'utilisateur. Le logiciel retiendrait, par exemple, l'historique de sa navigation web, ce qui est de toute évidence une atteinte à la vie privée.

Alors, est-ce qu'un technicien de China Telecom est récemment passé chez vous pour rétablir votre connexion en installant sur votre ordinateur un logiciel obscur ? Pas de panique, il existerait des moyens de neutraliser ce programme (voir l'article de PConline ci-dessous), mais c'est hyper technique, hyper compliqué, et en plus, c'est en chinois...

Zol.com.cn - 中国电信镇打造互联网最大流氓软件?
PConline.com.cn - 让星空极速切地下岗 熊坛高手放出破解秘技
Radio Free Asia - 中国电信强逼用户安装制性上网软件
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 21/01/2007 17:42

C'est plutôt étonnant !

Camillenchine 25/10/2006 13:53

et je n'ai toujours pas récupéré ma connexion !! depuis ... pfff , je compte plus ! Parfois j'arrive à me connecter en wifi grâce aux bornes des voisins ... tout ça est très étrange. Un technicien est venu chez moi en effet, mais il n'a pas installé de logiciel obscur.