- regain de tensions au xinjiang -

Publié le par nico-wong

La semaine dernière, des attaques à la piqûre attribuées aux séparatistes ouighours ont semé la panique à Urumqi avant de provoquer des manifestations de Hans qui réclament la tête du gouverneur de la province, accusé de ne pas avoir su assurer la sécurité dans la région. Pendant ce temps, de nouveaux documents témoignant des violences du mois de juillet ont fait surface sur le Web, venant attiser davantage les tensions ethniques. Un internaute chinois a ainsi des photos des corps des victimes des lynchages, le gouvernement en avait interdit la diffusion mais elle se sont finalement retrouvées sur Facebook, où elles ont été retirées, avant d'être repostées sur ce site (âmes sensibles, s'abstenir). Et dans le cadre des procès des émeutiers arrêtés en juillet, des vidéos de surveillance seront présentées comme pièces à conviction contre eux. Quelques-unes d'entre elles sont disponibles sur Youtube.

Commenter cet article