- les mémoires de zhao ziyang -

Publié le par nico-wong

Zhao ZiyangPrès de 20 ans après le massacre de la place Tiananmen, Zhao Ziyang, l'ancien numéro 1 du Parti communiste chinois, nous livre, à titre posthume, sa version des événements de 1989. Ecarté du pouvoir pour avoir voulu négocier avec les étudiants, Zhao Ziyang passa le reste de sa vie en résidence surveillée. Mais avant de mourir, en janvier 2005, il avait secrètement enregistré ses mémoires sur des cassettes audio et les avait transmis à des amis. Aujourd'hui, ils s'apprêtent à être publiés sous la forme d'un livre, chez la maison d'édition américaine Simon & Schuster, et rien que l'annonce a fait l'effet d'une bombe. Des extraits audio ont été dévoilés à la presse et le Washington Post les publie sur son site Web : China's Prisoner of Conscience.

Pour Zhao Ziyang, c'est un article paru dans l'édition du 26 avril 1989 du Quotidien du Peuple qui aurait été à l'origine de la tragédie du 4 juin 1989. Cet éditorial, qui aurait été préparé par le maire de Pékin Li Peng en reprenant sans son autorisation des déclarations que Deng Xiaoping avait faites dans le cadre d'une discussion privée. Et cet article, qui qualifiait les manifestations des étudiants comme étant un mouvement antisocialiste et hostile au Parti, avait beaucoup agaçé les étudiants. Résoudre le conflit de manière pacifique était alors devenu impossible. Mais outre ces machinations des partisans de la ligne dure tels que Li Peng,  Zhao Ziyang estime que le principal responsable de ce drame reste Deng Xiaoping. En effet, celui-ci est décrit comme étant un parano qui privilégiait la dictature comme moyen de gouverner.

Commenter cet article