- beijing 2008 -

Publié le par nico-wong

IMG_9223

Mon travail au comité d'organisation des Jeux de Pékin m'a bouffé corps et âme ces deux derniers mois. J'aurais bien pu trouver 5mn de temps à autre pour envoyer deux lignes sur ce blog, mais j'ai préféré consacrer ces instants de répit pour aller dormir, fumer une clope ou jouer au foot, du moment que je ne restais pas assis devant cet écran.

Les J.O. sont sur le point de s'achever et on peut dire que ça a été une réussite. La météo a certes été capricieuse, certaines compétitions ont du être reprogrammées, mais les fusées anti-pluie ont fait en sorte que la cérémonie d'ouverture ne soit pas gâchée, ce qui était l'essentiel. Ce spectacle orchestré par Zhang Yimou a par ailleurs émerveillé le monde entier. Et vu les moyens déployés, le contraire aurait été étonnant. Un collègue m'a dit que si le monde savait que la Chine avait autant d'argent, elle n'aurait jamais reçu autant de dons après le séisme du Sichuan.

Puis c'est sûr, la Chine sera en tête du tableau des médailles. C'était prévisible avec des athlètes que l'on a entraîné comme des machines depuis sept ans. Évidemment, ça n'a pas été suffisant pour pallier le manque de talent et l'absence de passion dans certaines disciplines telles que le foot. Enfin, tout le monde attendait Liu Xiang
et tout le monde a été déçu de le voir déclarer forfait. Était-ce de la comédie ? Avait-il peur de perdre ? Quoiqu'il en soit, il n'a pas perdu le soutien de ses fans et de ses sponsors.

IMG_5611
La vitrine, minitieusement préparée dans un climat ultra-sécuritaire, a donc été belle à voir. Contrairement à ce qui s'était vu à Athènes, les stades n'étaient jamais vides grâce aux innombrables billets offerts, et aux supporters vêtus de jaune toujours présents pour venir combler les places vides. Mais dans les coulisses, les ouvriers migrants qui ont peiné des années durant sur les sites olympiques n'ont pas été invités à la fête, l'accès au Web reste restreint malgré un petit relâchement alors que journalistes et dissidents ont placés sous étroite surveillance. Le plus regrettable à mes yeux est la vraisemblable arrestation de Zeng Jinyan, la femme du dissident Hu Jia, au moment où les Jeux venaient tout juste de commencer. Ça doit être ce qu'on appelle le revers de la médaille...

200603021255china5

Commenter cet article