- hu jia condamné à 3 ans et demi de prison -

Publié le par nico-wong

Hu Jia et sa femme, Zeng Jinyan, en juillet 2007.

Le verdict du procès de Hu Jia (胡佳), qui s'était tenu le 18 mars dernier, vient de tomber : ce militant des droits de l'Homme, également impliqué dans la défense de l'environnement et dans l'aide aux victimes du SIDA, a été condamné à trois ans et demi de prison. Accusé de "subversion du pouvoir de l'État", ce jeune papa, qui était déjà dans le collimateur des services secrets, a été puni pour avoir osé critiquer ouvertement le régime à l'approche des Jeux Olympiques. En effet, le 26 novembre 2007, Hu Jia était intervenu par webcam interposée devant le Parlement européen lors d'une séance ayant pour thème la situation des droits de l'Homme en Chine. Il avait alors déclaré : "C’est ironique que l’un des responsables de l’organisation des JO soit le chef du Bureau de la Sécurité publique qui est responsable de tant de violations des droits de l’homme. Il est très grave que les promesses officielles n’aient pas été tenues avant les Jeux olympiques".

Avant d'être formellement arrêté, Hu Jia avait déjà été mis en détention à maintes reprises
("kidnappé" serait en fait le terme le plus approprié). Ces dernières années, lui et sa femme, Zeng Jinyan (曾金燕), ont passé le plus clair de leur temps en résidence surveillée. Mais cela ne les a pas empêché de continuer à s'exprimer sur Intenet, à travers leurs blogs, et de tourner ce film, qui témoigne de leur vie quotidienne et de celle de leurs gêoliers. Des voitures banalisées aux vitre teintées qui se succèdent en bas de leur immeuble, des policiers en tenue civile dont le travail consiste en fait à se faire chier toute la journée.
..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article